Logo

Alibi.com

  • Alibi.com
    Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d'alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, il élabore des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients...

Critique de Mulder

  • Après avoir coréalisé la comédie culte Babysitting (2014) avec Nicolas Benamou et sa suite Babysitting 2 (2015), il est peu dire que nous attendions avec une véritable impatience de découvrir la première réalisation en solo de Philippe Lacheau. Ne cherchez donc plus la comédie jubilatoire de ce début d’année, Alibi.com s’impose ainsi aisément comme l’une des belles surprises de ce début d’année.

    Alors que nous aurions pu nous attendre de nouveau à une comédie en found-footage comme ces deux précédents films, Philippe Lacheau, coscénariste, réalisateur et comédien principal revient avec une forme nettement plus traditionnelle pour nous conter une histoire parfaitement dans l’air de son temps. On découvre ainsi Grégory Van Huffel le créateur d’une société du nom d’Alibi.com qui a fondé celle-ci avec l’aide de son ami et associé Mehdi (Julien Arruti) et de son nouvel employé Augustin (Tarek Boudali). L’objectif principal de cette société est de fabriquer des alibis sur mesure de tout genre pour sauver leurs clients de toutes les situations délicates dans lesquelles ils pourraient se retrouver. La scène d’introduction illustre aisément la mission principale de cette société à travers les caméos réussis de plusieurs artistes (Vincent Desagnat, JoyStar, Michele Laroque, Kad Merad).

    Alors que les comédies actuelles ont tendance à appliquer des formules prédéfinies afin de maximiser leur chance de réussite, Alibi.com lui préfère proposer un univers original et illustrant parfaitement la volonté du réalisateur et de sa bande d’amis de rester fidèles à l’univers développé par des nombreux sketchs dans la troupe La Bande à Fifi. On retrouve ainsi au scénario deux des membres de celle-ci Philippe Lacheau et Julien Arruti et on sent aisément le plaisir qu’ils ont pris à concocter une comédie irrévérencieuse brocardant aussi bien les milieux aisés, les immigrés illégaux, le show-business et proposant de nombreux clins d’œil à des films cultes (taxi, Star Wars, Babysitting, Mary à tout prix, Bloodsport ..). De la même manière derrière cette comédie romantique dans laquelle le personnage Grégory Van Huffel va rencontrer une belle blonde Flo Martin (Elodie Fontant parfaite), le réalisateur n’hésite pas à brocarder toutes ses comédies romantiques trop aseptisées et trop souvent poussives.

    Ce début d’année aura montré avec Raid dingue, L’ascension et surtout Albi.com que la comédie française n’a rien à envier aux mastodontes américains manquant la plupart de temps de réalisme. Le film nous rappelle aisément le temps révolu des grandes comédies françaises dans lesquelles des duos comme Pierre Richard et Gérard Depardieu donnaient toute la noblesse nécessaire à la comédie. De la même manière, le film ne se veut pas un simple vaudeville malgré la présence d’un mari volage (père de la compagne du personnage principal) mais plutôt un troublion d’une irrésistible force. Certes toutes les scènes ne fonctionnent pas parfaitement à chaque fois mais les comédiens déploient une telle énergie qu’il est pratiquement impossible de résister à cette comédie qui a tout pour devenir culte comme ce fut le cas pour Babysitting. Comme dans babysitting également, les situations loufoques se suivent à un rythme effréné et le film n’hésite pas à égratigner notre société pour ses nombreux travers. A ce titre la parodie de chanson fonctionne parfaitement et nous rappelle celle de Michael Youn.

    Nettement supérieur à Babysitting 2 , Alibi.com montre une nouvelle fois que Philippe Lacheau est non seulement un bon comédien mais surtout un véritable passionné de cinéma et sa réalisation et sa participation scénario recèlent de nombreuses idées d’une efficacité rare pour un premier film (en solo). Comme dans Babysitting, le film bénéficie de nombreux seconds rôles réussis et campés par des comédiens accomplis comme ici Didier Bourdon, Nathalie Baye et Philippe Duquesne. On retrouve aussi au casting les comédiens Medi Sadoun, Samy Naceri et le chanteur La Fouine (Laouni Mouhid). Impossible de ne pas être conquis par cette comédie qui consacre Philippe Lacheau et sa bande comme des valeurs sûres et montantes de la comédie française. Enfin la véritable révélation du film est la jeune comédienne Elodie Fontan entrevue dans Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? (2014) et Babysitting 2 (2015). Elle déploie un tel potentiel comique qu’elle s’impose comme une valeur ajoutée indéniable au film.

    On attend donc maintenant avec impatience Mariage (blanc) pour tous, la première réalisation du comédien Tarek Boudali sur un scénario que celui-ci a entièrement rédigé. Il retrouvera pour l’occasion ses compères Philippe Lacheau, Julien Arruti mais aussi Philippe Duquesne.

    Vu le 25 janvier 2017 en projection privée CINE+ / CANAL+ (Boulogne)

  • 4