Logo
Accueil > Reviews > Scary Stories

Scary Stories

  • Scary Stories
    Dans un manoir abandonné, un groupe de jeunes trouve un livre qui raconte des histoires terrifiantes. Mais cette trouvaille n’est pas sans conséquence : la lecture du livre permet à ses effroyables créatures de prendre vie… La petite ville va alors faire face à une vague de morts particulièrement atroces, et chacun devra affronter ses pires peurs pour sauver les habitants et arrêter ce carnage.

Critique de Mulder

  • « Gardez-vous de rire face au corbillard,
    Car votre courte vie n’est que provisoire.
    On vous enveloppe dans un grand drap blanc,
    Qui vous escortera dans le néant. »
    Alvin Schwartz - Scary Stories to Tell in the Dark

    Alors que le second volet de l’adaptation cinématographique du livre culte de Stephen King Ca arrive dans moins d’un mois le troisième film d’André Øvredal (The Troll Hunter (2010), The Jane Doe Identity (2016)) témoigne de nouveau de l’importance d’un excellent scénario pour réussir un thriller horrifique. En revisitant le recueil de très courtes histoires effrayantes d’Alvin Schwartz publiées pour la première fois en 1981, Scary Stories montre qu’un film peut aisément transcender un livre non seulement en trouvant la bonne approche mais aussi en proposant un angle original pour bâtir une histoire originale prenante.

    Illustrés par Stephen Gammell les trois livres d’Alvin Schwartz (Scary Stories to Tell in the Dark (1981), More Scary Stories to Tell in the Dark (1984), and Scary Stories 3: More Tales to Chill Your Bones (1991)) avaient pour originalité d’approcher le folklore américain et européen non seulement à travers de très courts récits mais également poèmes et chansons. Se déroulant à travers époques et mélangeant récits s’inspirant d’événements réels et récits fantastiques, ses livres semblaient inadaptables à l’écran et présentant un véritable challenge.

    Conçu avec un véritable amour du genre horrifique sous l’égide de Guillermo del Toro épaulé par Patrick Melton et Marcus Dunstan Scary Stories s’impose par sa manière de replonger les spectateurs en pleine fin des années 60 alors que Richard Nixon est sur le point d’être élu Président des Etats-Unis et que le premier homme allait bientôt marcher sur la lune. Ce n’est pas un hasard non plus que le film commence le jour d’Halloween dans une petite ville américain, à Mill Valley (dans l’Etat de Pennsylvanie), ni que nous découvrons des jeunes enfants asociaux qui se sont trouvés avoir les mêmes sujets de prédilection.

    Le scénario de Dan Hageman et Kevin Hageman nous montre comment une jeune écrivaine en herbe Stella et ses amis Auggie, Chuck, tommy Milner et Ramon vont trouver dans une maison présumée hantée le livre d’une jeune suicidée vivant prisonnière auparavant avec sa famille dans-celle-ci. Ce livre possédé par celle-ci plonge ceux-qui ont eu accès dans une épreuve relative à leur pire cauchemar tandis que des lignes racontant celle-ci s’écrivent toutes seules.

    Pour ceux qui ont lu le livre, les nombreux monstres de ce film sont tout droit sortie de ces trois livres que cela soit Les nouvelles : le montre de l’histoire Le gros orteil, de Que Venez-vous faire ici?, La maison hantée ou encore Harold et autres récits. Magnifiés par des effets spéciaux utilisés avec parcimonie et porté par un casting de jeunes comédiens investis, Scary Stories réussit non seulement à faire peur mais également à faire en sorte que certains plans restent encore en mémoire longtemps après avoir vu ce film.

    Alors que les trois livres se tournaient plus vers un public jeune, le film plaira autant à des adultes friands de films de genre qu’un public adolescent cherchant à se faire peur de manière intelligente loin de ces déferlements de sang et autres effets inutiles n’arrivant pas à masquer l’absence d’une bonne histoire. On comprend donc aisément l’engouement du public américain pour ce film et on aurait apprécié une meilleure mise en avant en France de ce film tant il mérite amplement de retenir l’attention d’un large public. On se doute que la sortie en vidéo de ce film sera marquée par un vrai succès aux Etats-Unis vu que le film sera disponible avant le 31 octobre.

    Scary Stories (Scary Stories to Tell in the Dark)
    Un film d’André Øvredal
    Produit par Guillermo del Toro, Sean Daniel, Jason F. Brown, J. Miles Dale, Elizabeth Grave
    Sur un scenario de Dan Hageman, Kevin Hageman
    Sur une histoire de Guillermo del Toro, Patrick Melton, Marcus Dunstan
    Basé sur Scary Stories to Tell in the Dark d’Alvin Schwartz
    Avec Zoe Colletti, Michael Garza, Austin Abrams, Gabriel Rush, Austin Zajur, Natalie Ganzhorn, Dean Norris
    Directeur de la photographie : Roman Osin
    Production : CBS Films, Entertainment One, 1212 Entertainment, Double Dare You Productions, Sean Daniel Company
    Distribué par Lionsgate (Etats-Unis), Metropolitan FilmExport (France)
    Date de sortie : 9 août 2019 (Etats-Unis), 21 août 2019 (France)
    Durée : 111 minutes

    Vu le 23 août 2019 au Gaumont Disney Village, Salle 8 place A20, en VF

  • 5