Logo
Accueil > Events > Entretiens > Mark Dacascos’s interview (french version)

Events

Entretiens - Mark Dacascos’s interview (french version)

  • Par Mulder, Los Angeles, le 25 juillet 2016

    Dans le cadre du Paris Art and Movie Awards qui s’est tenu ce lundi 25 juillet à l’UGC Odéon à Paris (Saint Germain des Près), nous avons eu la chance d’interviewer Mark Dacascos membre du jury.

    Q : Depuis votre premier film Angel Town (1990), vous avez travaillé sur de nombreux films d'action comme le Pacte des Loups (2001), En Sursis (2003) et I Am Omega (2007). Comment choisissez-vous vos projets?

    Mark Dacascos : : Je base mes choix de projets sur le contenu et le réalisateur. Est-ce que l'histoire me touche ? M'intéresse t-elle et me fait-elle ressentir et penser? Puis-je aider à raconter cette histoire d'une façon significative ? L'histoire est la clé pour moi.

    Q : Récemment, vous avez interprété Monsieur Giyera dans la série Agents du S.H.I.E.L.D. Que pouvez-vous nous dire à propos de ce personnage et quel a été votre meilleur souvenir pendant la production de cette série?

    Mark Dacascos : J'ai pris plaisir à jouer M. Giyera. Il a le sens de la déontologie et croyait qu'il sacrifiait sa vie au nom de l’intérêt commun. Bien sûr, dans l'esprit de M. Giyera, Hydra était du bon côté. Mon meilleur souvenir en travaillant sur cette série ? Mis à part le talent évident du casting et de l'équipe, l'humilité, la gratitude et le professionnalisme dont tout le monde a fait preuve m'a impressionné et inspiré tout au long du tournage.

    Q : Quel est pour vous la plus grande différence entre travailler sur un film et travailler sur une série TV? Quels sont pour vous les avantages et les désavantages pour chaque type de production?

    Mark Dacascos : Travailler sur une série TV a en général une cadence plus rapide qu'un film. Un épisode d'une heure est tourné sur une semaine à dix jours. L'avantage d'une série télé, c'est que l'acteur a quelques heures de tournage pour examiner et explorer son personnage. L'inconvénient, c'est que les épisodes sont tournés les uns à la suite des autres et que l’acteur doit apprendre très rapidement son texte avec très peu de répétition. Les longs-métrages ont l'avantage du temps, ce qui permet à l’acteur de se préparer. Cela fait une grosse différence, très positive.

    Q : Qu'est-ce qui, pour vous, fait un bon film d'action? Quels éléments doivent être présents?

    Mark Dacascos : A mon sens, il faut une histoire captivante, des personnages intéressants et une action inspirée pour faire un grand film d'action. La Mémoire dans la Peau, Skyfall, Opération Dragon, Braveheart, Taken, font partie de mes films d’action favoris.

    Q : Lequel des films sur lesquels vous avez travaillé considérez-vous comme le plus important de votre carrière et pourquoi ?

    Mark Dacascos : Only the Strong, realisé par Sheldon Lettich, est un de mes premiers rôles principaux. Il est toujours l’un de mes films favoris par rapport à la Capoeira et le message. La Capoeira est un magnifique et mortel art martial et, comme tous les arts martiaux, il est supposé améliorer votre vie et vous aider à devenir une meilleure personne en vous enseignant la discipline, le respect et l’état de conscience. J’aime le fait que l’entraînement de Capoeira, dans le film, aide les jeunes à reprendre leur vie en main. Le film a également présenté la Capoeira à beaucoup de gens et je suis heureux de dire que je me prépare pour un autre film avec de la Capoeira. Ce n’est pas une suite mais une histoire originale dans laquelle je jouerai le père du personnage principal. Crying Freeman, realisé par Christophe Gans, est le film sur lequel j’ai rencontré ma femme. Julie Condra interprétait le rôle d’Emu O’Hara, le rôle principal féminin. Je dois donc remercier Christophe et ce film pour ma merveilleuse épouse et nos 3 enfants. Merci beaucoup, Christophe! (en français dans le texte, NdT). Mon personnage de Mani dans Le Pacte des Loups, realisé par Christophe Gans, est le personnage auquel j’aimerai le plus ressembler. Il est honnête et à l’écoute, respectueux et intuitif, il fait confiance à son instinct. J’ai adoré joué Mani. J’adore tourner en France. Nous avons eu un casting et une équipe incroyables. Ce film a véritablement été l’un des points culminants de ma carrière. Ces trois films ont été produits par mon ami, le producteur français Samuel Hadida. Merci Sammy !

    Q : Vous êtes un des membres du jury du Paris Art & Movie Awards . Quel court-métrage avez-vous préféré et qu'aimez-vous dans cette forme de support?

    Mark Dacascos : J’apprécie l’intimité du format du court-métrage. Je respecte le défi que cela représente d’aller au plus profond de l’histoire et au cœur des personnages dans un temps très court.

    Q : Quelles sont vos films préférés ?

    Mark Dacascos : Vacances Romaines, Rocky, Das Boot, Casablanca, Les Sept Samouraïs, Opération Dragon, Braveheart, Léon, Nikita, Quatre Mariages et un Enterrement, La Vie est Belle, Parle avec Elle, Presque Célèbre, et bien d’autres…

    Q : Avec quel réalisateur aimeriez-vous travailler et pourquoi ?

    Mark Dacascos : Luc Besson, Alejandro G. Iñárritu, Cameron Crowe, Pedro Almodovar… Parce qu’ils explorent profondément et honnêtement le cœur et l’esprit humain… Ils sont profonds… Excitants… J’aime leurs films.

    Q : Quels sont vos projets actuels ?

    Mark Dacascos : Mestre Amen Santo, d’Only the Strong, et moi travaillons sur notre prochain film de Capoeira. Nous aurons tous deux des rôles secondaires dans ce film, que nous produisons également. Mestre Amen sera en charge de tout ce qui touche à la Capoeira et j’en serai le réalisateur.

    Q : Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui souhaiterait devenir acteur?

    Mark Dacascos : Je ne me sens pas à l’aise pour donner des conseils mais je vais vous dire ce que je fais. Quand je ne suis pas sur un tournage, je prends des cours avec mes professeurs de théâtre ; Larry Moss, Patsy Rodenburg et Gary Austin. Je veux progresser en tant qu’acteur et pour ce faire je dois constamment apprendre, pratiquer et jouer. C’est un processus sans fin.

    Un grand merci à Mark Dacascos pour avoir répondu à nos e-questions et aux organisateurs du Paris Art movie Awards qui ont permis cette belle interview..

    Paris Art and movie Awards
    Site : http://parisartandmovieawards.com/
    Billets: http://parisartandmovieawards.com/program/
    Twitter : https://twitter.com/PAMAwards
    Facebook : https://www.facebook.com/thepama

    (Un grand merci à notre rédactrice Earina pour cette belle traduction)