Logo
Accueil > News > Deces > Claudine Bouché

News

Deces - Claudine Bouché

  • 1 mai 2014

    La monteuse française Claudine Bouché est décédée le 7 avril dernier. Elle était âgée de 88 ans. Responsable du montage d’une quarantaine de films pendant la deuxième moitié du siècle dernier, elle avait notamment collaboré avec François Truffaut, Tony Gatlif et François Ozon.

     

    Claudine Bouché avait monté ses premiers films au début des années 1950, dont Le Passe-muraille de Jean Boyer, Les Héros sont fatigués de Yves Ciampi, ainsi qu’Une parisienne et Voulez-vous danser avec moi ? de Michel Boisrond. Elle avait participé au style de la caméra-stylo que le réalisateur Alexandre Astruc employait en 1958 dans Une vie, de même qu’aux premières œuvres de la Nouvelle Vague, dont Tirez sur le pianiste de François Truffaut deux ans plus tard. La monteuse allait refaire équipe avec Truffaut à trois reprises, pour Jules et Jim, La Peau douce et La Mariée était en noir. Entre-temps, Claudine Bouché assurait, entre autres, le montage de La Longue marche de Alexandre Astruc.

     

    En 1974, la monteuse avait changé quelque peu de registre, en participant au film phénomène Emmanuelle de Just Jaeckin. Elle poursuivait la décennie avec des films aussi divers que La Faille de Peter Fleischmann, Le Voyage de noces de Nadine Trintignant, ainsi que dans les années 1980 Les Babas cool, La Garde du corps et Tranches de vie de François Leterrier, Les Princes, Rue du départ et Pleure pas my love de Tony Gatlif. Parmi les derniers films de Claudine Bouché, pendant la deuxième moitié des années 1990, on peut citer En mai fais ce qu’il te plaît de Pierre Grange, Terminus paradis de Lucian Pintilie, ainsi que Les Amants criminels et Gouttes d’eau sur pierres brûlantes de François Ozon.